La Monnaie

Le théâtre royal de la Monnaie est une maison de la création, de l'autonomisation et de l'impact; le symbole de la Belgique fédérale et la maison d'opéra de Bruxelles, la capitale de l'Europe. La Monnaie œuvre à son rôle d’opéra de la capitale de l'Europe en proposant de nombreuses productions aux styles très différents, représentatifs de la diversité de l'offre théâtrale et musicale sur notre continent. Cette politique a suscité de nombreux éloges de la presse internationale qui place la Monnaie dans le peloton de tête des maisons d'opéra, à la fois pour des raisons artistiques et organisationnelles ainsi que pour son approche réussie de l’Art comme vecteur d'émancipation sociale.

Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles, Belgique

Présentation

La Monnaie: Trailer
La Monnaie: Bande-annonce La Monnaie: Bande-annonce La Monnaie: Bande-annonce
La Monnaie: Orfeo ed Euridice

La Monnaie | ORFEO ED EURIDICE - Extrait

La mezzo-soprano française Stéphanie d’Oustrac chante ORPHÉE dans cette brillante production d’ORPHÉE ET EURYDICE mise en scène par Romeo Castellucci et donnée en 2014 à La Monnaie.
La Monnaie: Tamerlano

La Monnaie | TAMERLANO - Extrait

Jeremy Ovenden joue le rôle de Bajazet dans TAMERLANO de Haendel, et chante ici le célèbre air « Figlia mia non pianger, no ». Cette production mise en scène par Pierre Audi était donnée en 2015 à La Monnaie.
La Monnaie: Alcina

La Monnaie | ALCINA - Extrait

Sandrine Piau, Maïté Beaumont, Giovanni Furlanetto, Angélique Noldus : une distribution de choix pour cette production d’ALCINA de Haendel mise en scène par Pierre Audi et donnée à La Monnaie en 2015.
La Monnaie: Madama Butterfly

« Cio-Cio-San est une chanson, une mélodie… »

MADAMA BUTTERFLY est l’un des opéras les plus populaires de Giacomo Puccini. Il n’en reste pas moins un défi pour les metteurs en scène du XXIe siècle, l’opéra abordant des sujets tels que le colonialisme et la dominance masculine. Kirsten Dehlholm, fondatrice du collectif danois d’artistes Hotel Pro Forma, nous explique sa vision moderne de l’œuvre et de son héroïne. 

La Monnaie: Le Coq d'or

« Le conte est un masque »

Après CENDRILLON et DON QUICHOTTE, Laurent Pelly revient une troisième fois à Bruxelles pour adapter une féerie lyrique sur la scène de la Monnaie : LE COQ D’OR. Dans cet entretien, le metteur en scène français parle de la radiance des contes russes et de la magie des contes de fées en général.

La Monnaie: La Clemenza di Tito

Mozart et LA CLEMENZA DI TITO

Mozart écrivit son dernier opera seria à l’occasion du couronnement du roi de Bohème seulement trois mois avant sa mort en décembre 1791. Reinder Pols regarde les contextes de la création d’un opéra populaire à son époque et ne redécouvert qu’à la fin du 20ème siècle.

La Monnaie: La Clemenza di Tito

LA CLEMENZA DI TITO, un drame racinien

En 1982, Karl-Ernst et Ursel Herrmann présentaient sur la scène de la Monnaie une nouvelle production de LA CLEMENZA DI TITO, tout en apportant la preuve que cet opera seria, resté jusqu’alors dans l’ombre des autres grands chefs-d’oeuvre de Mozart, méritait une place au firmament du répertoire lyrique. Quelque trente ans après cette production devenue légendaire, la Monnaie confie l’oeuvre à Ivo van Hove.

La Monnaie: La Clemenza di Tito

« Mozart était avant tout un homme de théâtre »

Après COSÌ FAN TUTTE, l’ancien chef d’orchestre Ludovic Morlot a dirigé our la deuxième fois un opéra de Mozart à la Monnaie pour la saison de 2013/14. Dans cet entretien, il s’exprime sur la place qu’occupe LA CLEMENZA DI TITO dans l’œuvre de Mozart, sur la portée morale du sujet de cet opéra et sur la nécessité de réinterpréter sans cesse le répertoire.

  • inkomhal_c_johan_jacobs.jpg
  • munt_buiten3_c_johan_jacobs.jpg
/