Puccini - MADAMA BUTTERFLY
Puccini : Madama Butterfly « Madama Butterfly », la nouvelle production de La Monnaie, présente une vision insolite du chef-d’œuvre de Puccini. Puccini : Madama Butterfly
Puccini - MADAMA BUTTERFLY
Duration: 02:37:43"

Puccini – MADAMA BUTTERFLY

Giacomo Puccini

La nouvelle MADAMA BUTTERFLY de La Monnaie voit Cio-Cio-San incarner un fantôme condamné à raconter son histoire jusqu’à la fin des temps. Le collectif danois Hotel Pro Forma, reconnu pour ses installations théâtrales, présente sa vision de ce grand chef-d’œuvre de Puccini.

« Si je ne suis pas touché, si le livret de touche pas mon cœur… alors ce n’est pas pour moi. » Puccini savait ce qu’il recherchait dans un livret d’opéra, et l’on ressent à travers chaque note de cette partition que l’histoire de ce ‘papillon’ délicat japonais le touchait au plus profond de lui-même. La jeune fille Cio-Cio-San attend depuis des années le retour de son ‘mari’ américain, l’officier naval Pinkerton. Quand elle comprend enfin la vérité, son destin est scellé et elle fait acte du code d’honneur.

MADAMA BUTTERFLY a marqué une nouvelle phase dans le développement de Puccini, pendant laquelle il a enrichi sa palette musicale avec l’exotisme de l’Extrême Orient. Son émotivité universelle est claire de la popularité continue de cette œuvre.

 

Hotel Pro Forma assemble l’est et l’ouest dans un rituel théâtral de notre temps : le conte classique de Puccini devient une histoire traditionnelle de fantôme japonaise, combinant la structure narrative du théâtre Noh et les marionnettes du Bunraku.

Roberto Rizzi Brignoli, un maître du répertoire italien, fait ici ses débuts à La Monnaie. Alexia Voulgaridou chante Cio-Cio-San, un rôle qu’elle a déjà incarné dans quelques-unes des maisons les plus renommées au monde : Hamburger Staatsoper, Sydney Opera House, New National Theatre Tokyo, Royal Opera House Covent Garden – et maintenant à La Monnaie à Bruxelles.

Informations

Alexia Voulgaridou - Cio-Cio-San
Ning Liang
 - Suzuki
Marta Beretta - Kate Pinkerton
Marcelo Puente
 - F. B. Pinkerton
Riccardo Botta - Goro
Aris Argiris - Sharpless
Aldo Heo - Le prince Yamadori
Mikhail Kolelishvili - Le bonze, oncle de Cio-Cio-San
Wiard Witholt - Le commissaire, l'officier
René Laryea - Yakuside
Rosa Brandao - La tante de Cio-Cio-San
Birgitte Bønding - La mère de Cio-Cio-San
Adrienne Visser - La cousine de Cio-Cio-San
Marionnettistes - Suze van Miltenburg, Ruben Mardulier, Tim Hammer, Joris de Jong Danseurs - Dorian Salkin, Hippolyte Bohouo, Johann Fourrière, Ghislain Grellier, Maya Kawatake, Barthélémy Manias-Melaye, Garbiel Molina, Rosandra Nicoletti, Marion Rhéty, Sophy Ribrault, Maude Rieder, Christine Sollie Orchestre symphonique de la Monnaie Choeurs de la Monnaie Academie de choeur de la Monnaie s.l.d de Benoît Giaux Direction musicale - Roberto Rizzi-Brignoli Mise en scène - Kirsten Dehlholm (Hotel Pro Forma) Collaborateur artistique - Jon R. Skulberg Décors - Maja Ziska Costumes - Henrik Vibskov Eclairages - Jesper Kongshaug Dramaturgie - Krystian Lada Collaborateur à la chorégraphie - Kenzo Kusuda Collaboratrice à la marionette - Ulrike Quade Collaboratrice à la mise en scène - Marie Lambert Chef des choeurs - Martino Faggiani Production : Production De Munt / La Monnaie - Coproduction Ulrike Quade Company Réalisation : Gerd Van Geel

Disponible jusqu'à

07 avril 2017 à 23h59 CET
  • monnaie_butterfly_cut_4.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_3.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_7.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_10.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_5.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_6.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_1.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_9.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_8.jpg
  • monnaie_butterfly_cut_2.jpg
/

À propos

The Opera Platform présente Puccini – MADAMA BUTTERFLY de La Monnaie. A partir du 22 février 2017 à 15h13 CET, cet opéra est disponible à la demande.

Sous-titres

Cet opéra entier est offert en supplément de notre programme habituel. Le sous-titrage en six langues n’est donc pas prévu.
La Monnaie: Madama Butterfly

« Cio-Cio-San est une chanson, une mélodie… »

MADAMA BUTTERFLY est l’un des opéras les plus populaires de Giacomo Puccini. Il n’en reste pas moins un défi pour les metteurs en scène du XXIe siècle, l’opéra abordant des sujets tels que le colonialisme et la dominance masculine. Kirsten Dehlholm, fondatrice du collectif danois d’artistes Hotel Pro Forma, nous explique sa vision moderne de l’œuvre et de son héroïne.